<< Retour à l'accueil

Avertissement

7 décembre 2018

Ulysse

Alors comme ça, ça passe 30 ans à dénoncer les compromissions, dérives, erreurs, horreurs de cette République qui n'est plus que le cache-misère de la techno-oligarchie mondialisée, et à l'heure où elle tremble, où elle se CHIE DESSUS, ça appelle au CALME ?

Mais vous êtes fous ou quoi ?

Les géo-stratèges formés grâce à House of Cards qui nous expliquent que si demain est un jour de violence, on offrira à Macron l'occasion d'afficher la bonne mine du dernier rempart démocratique contre le chaos insurrectionnel : allez vous faire enculer.

Les starlettes du net qui ont fait leur beurre pendant des années à dénoncer les absurdités de ce système à vampiriser les peuples jusqu'à ce qu'ils se décomposent d'eux-mêmes, et qui aujourd'hui s'imaginent qu'on peut sauver la princesse sans buter le dragon et cramer le château :
allez vous faire enculer.

10 ans que j'entends des mecs du milieu me parler de contre-révolution, afficher des R renversés, des croix celtiques, des gifs de lance-flammes, des templiers à Kalach, et autres fafâneries- aujourd'hui, ils sont des maîtres de sagesse et de tactique avec Vanessa Polochon et Cloraline Baskette en Saintes Patronnes. Ils portaient le masque rouge de Docteur la Mort, promettaient la peste aux malfaisants mais en fait, c'étaient des réformistes avec option homéopathie, certifiée laboratoires Boiron.
Ouin, ouin, ouin, le mouvement a été récupéré par la Gauche, ouin, ouin, ouin, en plus, la violence arrange le gouvernement parce que ça fait peur aux gens, ouin ouin ouin... Mais bordel ? On croirait entendre Eric Brunet qui chouine parce qu'il y a des traces de merde avenue Victor Hugo.
Tu les as vu les Gilets Jaunes, champion ? T'as vu leurs gueules ?
C'est Jacky de Saint-Avold qui fait des vide-greniers pour pouvoir payer son chauffage. C'est Marlène de Tourcoing qui hésite entre s'acheter un nouveau legging ou louer la saison 4 de Sex and the City. C'est ton beau-père, c'est ton beauf, c'est ton cousin sans tune dont t'as honte, c'est toi quand on t'enlève ton maquillage de tarlouze qui ânonne son Bernanos et son Bloy de supérette-bio. Range ton Kindle, arrête de prendre la pose pour les gens bien, et ouvre les yeux.
Il n'y a pas de Gauche ou de Droite là, il y a un ventre qui crie famine et un visage fatigué qui n'arrive plus à essuyer assez vite tous les crachats qu'on lui lance à la gueule. Vas-y, parle-moi des institutions qu'il faut savoir utiliser, des élections et des referendums pour réformer le pays...
:-)
:-(
Je t'avertis Grand Médiateur elpidien : il n'y aura pas mille occasions de dire d'aller crever au monde d'après qui te promet la désintégration par la technique et l'immigration. Et si tu cèdes à ses intimidations en lâchant les plus faibles, les plus faibles, très bientôt, te mettront dans le même sac que ceux que tu prétends combattre. Et tu n'y pourras rien, parce qu'ils se foutront de savoir s'il y a 10 ans tu portais des t-shirts Dictature Socialiste ou Mort aux Banksters.

A bon entendeur...

A LIRE AUSSI