<< Retour à l'accueil

Ordures, le dernier niveau

6 décembre 2018

Ulysse

Quand il y a eu les émeutes ethniques des banlieues en 2005, ils ont fermé leur gueule - et ont ouvert la pompe à fric pour que le petit peuple blanc continue à raquer afin d'offrir à ses remplaçants des équipements sportifs et des halls agréables pour pouvoir dealer.
Quand, dès les années 90, des groupes de rap appelaient à l'insurrection, ils ont fermé leur gueule - et ils leur ont remis des prix, des disques d'or, des médailles, des postes socio-politiques, des subventions.
Quand la France s'est vue meurtrie par des action terroristes monstrueuses, ils ont fermé leur gueule - et ils ont mis en place des cellules de déradicalisation où on caresse des hamsters, des campagnes de publicité avec des petits lapins qui se transforment en djihadistes.
Quand la France s'est vue ravagée par des prédations et des crimes racistes anti-blancs, ils ont fermé leur gueule - et ils ont multiplié des stages poney, des stages planches à voiles, des programmes de réinsertion par le break-dance et des publicités géantes pour ne pas faire d'amalgames.
Quand par millions, des Africains ont déferlé sur l'Europe, mettant en danger, sa sécurité, son économie, sa démographie, ses moeurs, ses cultures, ils ont fermé leur gueule - et ont augmenté les impôts, réquisitionné des bâtiments, persécuté ceux qui s'opposaient à cette invasion.
Quand il y a eu des manifestations gauchistes où des groupes d'anti-fa de black-blocks et autres anarchistes ont ravagé des dizaines de centres-villes, pillant, brûlant, tabassant, immolant des flics, ils ont fermé leur gueule - et ils ont expliqué que la violence n'était pas la solution.
Quand des milliers de Blancs ont dû fuir leur quartier à cause des persécutions des islamistes et des intimidations quotidiennes, ils ont fermé leur gueule - et ils ont dénoncé les racistes du FN.
Quand des infirmières ont fait des grèves de la faim, ils ont fermé leur gueule.
Quand des étrangers ont organisé des réunions interdites aux Blancs, ils ont fermé leur gueule.
Quand des clandestins ont bloqué des facultés, ils ont fermé leur gueule.
Quand des agriculteurs se sont suicidés, ils ont fermé leur gueule.
Quand des professeurs se sont suicidés, ils ont fermé leur gueule.
Quand des policiers se sont suicidés, ils ont fermé leur gueule.
...
Aujourd'hui, le peuple français ouvre sa gueule.
.
Et ils lui envoient l'armée.

A LIRE AUSSI