<< Retour à l'accueil

Sciences Sociales ouakbar !

Oh c'était un type éduqué. Propre sur lui et tout. Costume trois boutons. Chemisette à carreaux. Un étudiant. Comment ? Il avait quarante-et-un-ans ? Et alors ? C'est comme dans Tchekhov, il en faut bien des éternels étudiants.

Ulysse

Un Français, comme vous et moi.
Oui, ni plus ni moins. Bien intégré. Occidentalisé même. Parfois il buvait du vin. Oui, du vin. "Très doux, très ouvert" assurent ses proches dans 20 Minutes. Un type normal quoi.
Un citoyen lambda comme il y en a tant à Cergy-Pontoise.

Comment ça "algérien" ?
Ah mais sa situation allait être régularisée ! Il était un peu en suspens administrativement. Vous savez ce que c'est, cette bureaucratie inhumaine qui persécute les immigrés ; formalités, formalités, formalités, c'est un parcours du combattant si on a pas la chance d'être un bon blanc "desouche"...
Oui, terrible. Ça le mettait dans un "entre-deux" assez inconfortable. Voilà.

Un intellectuel, ah ça oui !
Un brillant intellectuel ! Il faisait une THÈSE ! Une THÈSE EN SCIENCES SOCIALES ! Absolument. Tout l'avenir devant lui.
Et journaliste aussi. Ah oui, j'ai oublié de vous le dire ça. Il faisait des piges pour Rue 89 et l'Obs. Un espoir pour la pensée critique.
Pour la pensée tout court d'ailleurs.
Et pour le monde.
Et pour les banlieues. C'est important les banlieues. Oui, ça compte bien sûr.
Ces jeunes défavorisés auxquels on ne donne aucun espoir.

C'était un signal fort. "Vous pouvez vous en sortir les gars ! Il y a pas que la bikrav, le braquo ou la muscu putain ! Il y a aussi les Sciences Sociales ! Le journalisme ! Ou les chemises à carreaux..."

C'est beau, c'est émouvant cette histoire.

C'est beau comme une matraque bien plantée dans le cul d'un dealer de cité.
Comme l'histoire d'un sale connard qui attaque des flics à coups de marteau devant une cathédrale et qu'on ose encore une fois nous présenter comme une oie blanche.

Farid Ikken avait 41 ans. C'était un gros fils de pute standard. Celui que tu croises en bas de chez toi. Lâche, fuyant, en mode "on est des frères" mais qui a une montée de testo quand on lui parle de Mahomet et qu'il se retrouve en groupe. C'était le numéro 278873BE de notre production en série "terro du ter-ter", avec option "wesh bien assimilé". Sur ce dernier point d'ailleurs, l'évidence de son intégration à la France contemporaine et à son système de formation n'est pas un mensonge.

Pour être aussi spectaculairement inefficace, il faut au moins être passé par une université française où l'on étudie les Sciences Sociales.
Mahomet cover par Durkheim, mais qui pète son sabre dans un tableau statistique...
La néo-France rend même ridicule une guerre sacrée.

Si j'étais dans le camp d'en face, ça me mettrait encore plus la rage.

A LIRE AUSSI